5/10/2007

A coisa grande seguinte!




Oubliez CSS et Bonde do Role! La prochaine sensation brésilienne est une chorale amateur de Sao Paulo baptisée Open Field Church. Inspirés par les composition excentriques des Japonais de Maher Shalal Hash Baz, les disciples de l'Église de l'Open Field, en plus de proposer des relectures des plus grands succès de la musique alternative (les Flaming Lips ne renieraient pas leur interprétation naïve de She Don't Use Jelly ), interprètent en polyphonie des versions anglaises de classique de la musique brésilienne ( Jorge Ben, Gilberto Gil, etc.). Leur mission? Propager la paix sur terre en réunissant tous les humains autour d'un même feu de camps.

Ils participeront cet été au Troca Brahma , genre d'échange scolaire entre des musiciens brésiliens et anglais. Si vous passez par Liverpool, Londres ou Glascow durant le mois de juillet, il ne faudra pas les manquer alors qu'ils « échangeront » avec Four Tet. Apportez vos mashmallows pis vos saucisses à hot-dog!

3 commentaires:

Dago Donato a dit...

yeah! get your marshmalows ready!

Angélique Soleil Lavoie a dit...

Et j'ai perdu 2 minutes à écouter ça sur myspace?

La prochaine fois je me mettrai à Jacques Villeneuve. :P

Charles, client émérite a dit...

Il faut être patiente... Ils reprendront surement les plus grands succès de Jacques un jour!